Comment se protéger du soleil lors d’activités professionnelles

protection travailleurs chantier
4.7 (93.33%) 3 votes

Les Salariés et travailleurs à l’extérieur sont exposés à un risque élevé de rayonnement ultraviolet dit UV et peuvent avoir de la difficulté à se protéger du soleil facilement. Ceci est donc destiné aux personnes qui travaillent dans le domaine de la construction, des chantiers sur les routes, et autres voiries. Les pratiques habituelles pour la  protection solaire démontre que généralement les utilisations sont limités à l’utilisation d’écran solaire, de chemise à manches longues, de chapeau, ou casquette, ou simplement de lunettes de soleil. Ceci est donc insuffisant au vue de l’augmentation des températures avec le réchauffement climatique.

Quels sont les facteurs qui permettent d’appliquer la meilleure protection solaire dans des conditions d’exposition lors d’activités professionnelles ?

construction protection contre soleil anti-uv
construction protection contre soleil anti-uv

Les comportements pour se protéger du soleil les plus souvent utilisés

  • 79 % : chapeaux ou casquette
  • 82% : chemises à manches
  • 29 % : écran solaire
  • 8% : simplement le fait de se protéger à l’ombre

Les lieux de travail exigent des chapeaux et des chemises à manches pour des raisons de sécurité et ne sont pas souvent toujours annoncés aux salariés. les comportements de protection solaire chez les travailleurs de plein air demandent de diffuser des informations. Il faut étendre leurs protections avec l’aide de vêtements destinés à la protection anti UV ou également contre le froid avec des vêtements thermiques. Il existe de nombreux modèles de tee-shirts anti-UV des vestes anti-UV, des polos et des pantalons anti-UV très résistants aux conditions de travail au soleil.

Santé et Sécurité en matière de protection solaire les inégalités sont importantes.

Les milieux professionnels, y compris la construction, représentent un défi particulier pour la promotion de la sécurité au soleil et la prévention du cancer de la peau. La raison la plus fréquente pour ne pas porter de protection solaire était de ne pas l’avoir mis. Identifier les déterminants dont les comportements de protection solaire sont utilisés (ou non) par les travailleurs de la construction pourrait conduire à des politiques mieux définies pour la prévention du cancer de la peau sur le lieu de travail.

Il est important de consulter un dermatologue en cas de doute(s) lors de brûlures ou de sur-exposition au soleil et même au froid. Il ne faut pas laisser passer trop de temps. N’hésitez pas à en parler à votre médecin traitant également.

Quelle est la prévalence des comportements de protection solaire en milieu de travail chez les travailleurs de la construction. Certains ne travaillent pas dans la construction, mais travaillant dans des lieux de travail à prédominance masculine :

  • horticulture
  • aménagement paysager
  • Signalisation routière
  • protection de la faune
  • Travaux sur chantier

Une protection pour la santé : Une réalité immédiate

Les salariés qui font attention à se protéger et pour obtenir une meilleure protection solaire au travail, le font souvent qu’en fin de semaine, ce qui donne à penser que les politiques de protection solaire sur le lieu de travail pourraient être utiles pour la prévention du cancer de la peau dans l’industrie de la construction et de tout type de travaux en extérieur. Les équipements sont donc encore trop insuffisants.

Les cancers de la peau autres que le mélanome sont les cancers les plus courants dans les pays où la majorité des personnes à peau claire, y compris la France. Le principal facteur de risque pour les NMSC est l’exposition excessive aux rayons ultraviolets solaires (UVR), ce qui est particulièrement préoccupant pour les personnes qui travaillent à l’extérieur.

L’exposition aux rayons UV est également liée au mélanome cutané, à la cataracte et éventuellement au mélanome oculaire

Un examen récent des stratégies de prévention du cancer de la peau chez les salariés de plein air a révélé une variabilité dans l’utilisation de la protection. Même au sein d’une industrie de la construction, la proportion de salariés déclarant utiliser rarement ou jamais d’écran solaire au travail variait de 25 % dans une étude australienne à 92 % dans une étude française. La méthode de protection la plus fréquemment utilisée par les salariés de plein air est les lunettes de soleil, bien que cela ait pu être pour prévenir l’éblouissement plutôt que pour la prévention du cancer.

Cela n’a donc aucune efficacité à l’instar de protections anti-UV professionnelles de plus en plus efficace et disponibles via des boutiques en ligne comme le professionnel du domaine Sodiffusion.fr Les T-Shirts anti-UV sont très efficaces et leurs conceptions très résistantes et permettent une protection contre le soleil, même à des températures très élevées.